Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jeunesse Communiste Paris 15

2014, « année de solidarité avec le peuple palestinien » : luttons contre les complices d'Israel, ici en France !

25 Janvier 2014 , Rédigé par JC Paris XV Publié dans #Solidarité internationale

 

palestine-onu.jpg2014 « année de solidarité avec le peuple palestinien »

 

Luttons contre les complices du colonialisme israélien, ici en France !

 

Sans céder de place à l'anti-sémitisme et à toute forme de racisme

 

Article pour http://jeunescommunistes-paris15.over-blog.com/

 

L'ONU a décrété 2014 « année de solidarité avec le peuple palestinien » : 110 Etats ont voté pour, seuls 7 contre dont les Etats-unis. Hypocrite, la France n'a pas voté. Normal, elle est complice des crimes sionistes : dénonçons la collaboration de l'impérialisme français !

 

Hollande est prêt à verser une larme de crocodile sur le sort du peuple palestinien. Mais quand il s'agit de rendre hommage, ce n'est pas à Yasser Arafat mais à Ariel Sharon, le massacreur de palestiniens, le criminel de guerre !

 

En 2013, en visite officielle en Israël pour signer des contrats, Hollande a déclaré : « Je suis votre ami et je le serai toujours ». Notre président ne dit la vérité qu'à l'extérieur !

 

Dénonçons l'hypocrisie de Hollande, la collaboration de l'impérialisme français !

 

A Tel-Aviv, Hollande a fait l'apologie d’Israël, soi-disant « seule démocratie de la région ». La « démocratie » israélienne, c'est comme le régime d'apartheid en Afrique du sud : apartheid, racisme d'Etat, colonialisation. Une démocratie du peuple élu, de la race des seigneurs !

 

Dénonçons ces hypocrites, les Valls, Fabius, Delanoe, Hollande, premiers à défendre Israël ! Rappelons que c'est sous un gouvernement socialiste, en 1956, que la France a offert à Israël les bases de son programme nucléaire. Dénonçons ces socialistes hypocrites !

 

La collaboration est florissante. En 2011, la France a acheté pour 500 millions d'euros de drones israéliens. Quand les missiles israéliens se sont abattus sur Gaza en 2009, on a retrouvé l'inscription « Made in France » sur ces armes meurtrières !

 

Dénonçons l'hypocrisie de l'Union européenne, premier partenaire d’Israël !

 

En juillet 2012, l'Union européenne signait un accord de coopération dans 60 programmes concrets, sur 15 domaines d'action. L'accord prévoit une collaboration dans des secteurs stratégiques et hautement politiques : police, justice, espace et armée.

 

Rappelons juste que l'UE est le premier partenaire commercial d’Israël (1/3 de ses importations, 30 % de ses exportations), 11 des 20 principaux fournisseurs d'armes à Israël sont de l'UE.

 

Des entreprises françaises participent à la colonisation : boycottons-les !

 

La plus grande hypocrisie, la plus grande collaboration, c'est la politique d'investissements économiques français en Israël.C'est la banque Dexia, renflouée à hauteur de 6,5 milliards d'euros par nos impôts, Dexia qui collabore à une dizaine de projets de colonisation.

 

C'est aussi la construction des complexes immobiliers pour Bouygues, la réalisation du tramway d'apartheid de Jérusalem pour Alstom. Et Hollande a signé trois nouveaux contrats en 2013.

 

Boycottons les entreprises qui collaborent, les produits israéliens, imposons le retrait des investissements français en territoire occupé, faisons monter l'exigence de sanctions contre Israël !

 

Lutte contre le sionisme, lutte contre l'anti-sémitime : même combat !

 

Refusons les pièges tendus par les tenants du système. Certains, grands amis du FN, veulent nous faire croire, à coups de bras tendus camouflés en « quenelles », qu'il faut être anti-sémite si on veut lutter contre Israel, qu'on ne peut pas être juif et anti-sioniste. C'est faux !

 

D'autres, le consensus dominant Droite-PS, veulent faire taire toute opposition à l'impérialisme, au sionisme en assimilant la critique d'Israel à cette forme de racisme qu'est l'anti-sémitisme. Valls-Dieudonné, c'est une mise en scène, ils jouent tous leur partition dans le système !

 

On peut être anti-sémite et sioniste ?Bien sûr !L'Arabie saoudite condamne à mort tout Juif présent sur son territoire. Cela ne l'empêche pas d'être un des meilleurs alliés d’Israël.

 

Qui connaît l' « Accord Haavara », qui sait que l'Allemagne nazie et les organisations sionistes ont collaboré entre 1933 et 1941 pour déporter les Juifs à Madagascar ou … en Palestine ? Anti-sémitisme et sionisme sont allés si bien ensemble dans l'histoire !

 

makiOn peut être juif et anti-sioniste ?Tout à fait !Le Parti communiste d’Israël réunit Arabes, Juifs et chrétiens dans ses rangs– comme les communistes sous l'apartheid en Afrique du sud – unis dans leur refus du colonialisme israélien, du racisme d’État ! Ils sont des dizaines de milliers.

 

Depuis 2008, une centaine de jeunes, dans l'immense majorité Juifs, refusent de servir dans l'armée de la honte.Ils ont 18 ans, sortent du lycée et refusent de se mettre au service d'un combat injuste, de l'oppression du peuple palestinien. Ils subissent la prison, les brimades. Honneur à eux !

 

En France, une organisation comme l'UJFP (Union juive française pour la paix) réunit les Juifs de France qui refusent le sionisme, soutiennent la cause palestinienne. Pourquoi ne parle-t-on pas d'eux, au lieu de mettre en avant les semeurs de haine racistes et anti-sémites ?

 

Voilà la vraie question qu'on devrait se poser. C'est parce que ces semeurs de haine rentrent dans le système : ils décrédibilisent le combat anti-sioniste en l'assimilant au racisme ; détournent la colère populaire et, par effet de miroir, ils renforcent le consensus dominant pro-Israël !

 

Si tu veux combattre l'injustice sioniste, si tu veux briser le consensus dominant FN-UMP-PS sur le soutien à Israel, si tu veux lutter contre le système capitaliste, alors rejoins le combat des Jeunes communistes : bats-toi en France contre les complices des crimes israéliens !

 

 

omar-saad-music.jpgEncadré 1 : Omar Saad, Arabe, jeune communiste, il a refusé de tirer sur son propre peuple !

 

Omar est actuellement en prison en Israel. Il a 18 ans, il est musicien, tout juste sorti du lycée. Il est arabe, de la communauté druze. Israel l'a appelé pour servir dans l'armée israélienne. Il a dit Non.

 

Sa justification : « Je refuse car je suis Homme de paix. Je ne peux pas me voir en uniforme, opprimant mon peuple, combattant mes frères arabes. Je refuse de servir. Je déteste l'oppression, m'oppose à l'occupation, déteste toute forme de fanatisme, de répression de la liberté.

 

Je vous dis, moi, Omar Zahreddine Mohammad Saad, je ne serai pas un soldat dans votre armée ! »

 

goldman-2.jpgEncadré 2 : Omer Goldmann, Juive, la première à refuser de servir dans l'armée de la honte !

 

Omer a été la première, en 2008, à lancer le mouvement de désobéissance civile. Elle était juive, son père était même officier du Mossad, les sinistres services secrets israéliens.

 

A 19 ans, elle a dit : « Papa, je ne servirai pas pour ton Israel ! ». Pas question de cautionner l'oppression d'un peuple par un autre, la haine raciste devenue idéologie d'Etat. Comme elle le dit :

 

« L'occupation empoisonne Israël de l’intérieur. Elle crée un peuple agressif, un nationalisme extrémiste, et efface des valeurs importantes telle la solidarité et l'égalité. Prendre position contre cela, en tant qu'israélienne, est vital pour les Palestiniens comme pour les Israéliens ».

 

 

Oui, on peut être juive et anti-sioniste, c'est possible! Ils sont des centaines, ils ont pour prénoms Alan, Noam, Natan, David, Tamar, Maya, Udi, Sahar. A bas le sionisme, à bas l'anti-sémitisme!

Partager cet article

Commenter cet article