Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jeunesse Communiste Paris 15

80 millions d'€ de cadeaux à TOTAL qui paie pas un centime d'impôts. L'Etat n'aurait pas 70 millions pour des stages payés ? Des fonds pour nos formations !

4 Novembre 2014 , Rédigé par JC Paris XV Publié dans #Entreprise

LOGO_TOTAL.jpg80 millions d'€ de cadeaux à TOTAL qui ne paie pas un € d'impôt

 

Et l'Etat n'aurait pas 70 millions d'€ pour des stages payés ?

 

Des fonds pour nos formations, pas pour les profits des grands groupes !

 

Article pour http://jeunescommunistes-paris15.over-blog.com/

 

"Des fonds pour la gratification, notre formation". La revendication immédiate n'est pas excessive : 70 millions d'€ pour que nos stages soient gratifiés, payés. C'est irréaliste pour le gouvernement ? Pourtant, il donne autant pour le plus grand groupe pétrolier du pays.

 

Le PDG de Total est mort. Les hommages se multiplient, avec minutes de silence. Quand notre formation, notre avenir sont tués. Le silence de nos politiques n'est pas un hommage.

 

Le gouvernement, le MEDEF voudraient qu'on fasse des stages gratuits. Du bénévolat comme ils disent. La "loi sur les stages" adoptée cet été est une hypocrisie. Etre payé 400 € par mois (30 % du SMIC), c'est du vol, ne pas être payé du tout, c'est de l'esclavage !

Des milliards pour les grands monopoles plutôt que pour les associations

 

Nous ne demandons pas la lune : avec 70 millions d'€, on pourrait gratifier nos stages. Tiens, c'est exactement la somme que Total va toucher en 2014 au nom du CICE (Crédit impôt compétitivité emploi), un cadeau fiscal pour le 1er groupe capitaliste du pays.

 

TOTAL paie pas un € d'impôt en France, mais c'est l'entreprise française qui fait le plus de bénéfices en 2012 : 13 milliards d'€. Elle détruit l'environnement partout avec son pétrole sale, cause la mort de millions de morts dans des guerres pour le pétrole et on trouve de l'argent public pour la gaver !

 

En tout, le CICE et le Pacte de responsabilité, c'est 50 milliards d'€ de cadeaux aux grandes entreprises privées. Pendant ce temps, l'Etat va supprimer les dotations aux collectivités locales et aux associations : 55 milliards d'€ d'argent en moins pour elles.

 

Or, les associations, les collectivités sont les premiers à embaucher les travailleurs sociaux. L'action sociale est le secteur qui dépend le plus des aides publiques (à 60 %). 250 000 emplois sont menacés, les jeunes, stagiaires ou contractuels, seront les premiers touchés.

 

De l'argent pour notre éducation ou pour la guerre ? C'est la question !

 

TOTAL continue à semer la guerre, partout dans le monde.

 

Il nous a embarqué dans les guerres en Libye puis au Mali. Il a armé les islamistes ici pour les combattre là. Mais il a pris le pétrole ici et là ! La première demande de Total en Libye en 2011, ce fut exiger des nouvelles autorités 35 % du pétrole. Au Mali, il a obtenu après la guerre les premiers contrats d'exploitation pétrolière. La guerre en Libye a fait 60 000 morts, sous les bombes. Neuf soldats français sont morts au Mali, pour le pétrole.

 

Pétrole et sang en Afrique : c'est la politique de Total ! 

 

Le bilan de TOTAL (et son prédécesseur Elf) en Afrique est terrifiant :

 

- au Cameroun, Elf-TOTAL a soutenu les dictatures d'Ahamadou Ahidjou et Paul Biya qui entre 1960 et 1971 ont massacré de 100 à 200 000 personnes, ouvrant des camps de concentration, décapitant leurs adversaires marxistes. Biya vient d'être ré-élu à 80 % ;

 

- au Nigeria, Elf-TOTAL a armé, financé les rebelles du Biafra (la zone où se trouve le pétrole!) en 1968, et négocié les contrats avec eux. La rebellion fit de 2 à 3 millions de morts ;

 

- au Gabon, Elf-TOTAL est protégé par la famille de dictateurs Bongo depuis 1960, ils sont ré-élus à 99 %, les dirigeants les plus corrompus du continent, le père Omar a même été agent des services secrets français !

 

- au Congo, Elf-TOTAL a soutenu le dictateur Denis Sassou N'Guesso (et ses terribles milices "Cobras") dans la guerre civile qui a fait 500 000 victimes. Mais en fait, Elf-TOTAL ... finançait aussi le camp adverse. Comme l'a dit un député français : "pas une balle n'a été tirée au Congo qui n'ait été payée par Elf-TOTAL" !

 

- en Angola, premier producteur de pétrole du continent, Elf-TOTAL a financé et armé les deux camps d'une guerre civile fratricide qui a fait 1 million de morts. Elle armait d'abord le criminel de guerre Jonas Savimbi, allié d'Israel et du régime d'apartheid sud-africain contre les troupes alliées à Cuba, à l'URSS. Grâce à Elf-TOTAL, l'Angola est aujourd'hui un pays recouvert de mines anti-personnelles qui tue des enfants chaque jour ;

 

- au Soudan, une guerre civile a fait 2 million de morts. Total était toujours là, c'est lui qui avait l'exclusivité des recherches sur l'exploration du pétrole au sud du pays. Il a encouragé le Sud-Soudan à faire sécession au prix d'un carnage humain, pour s'assurer du pétrole ;

 

- en Libye, au Mali, il a soutenu deux guerres qui ont fait des dizaines de milliers de guerre pour avoir les contrats d'exploitation ;

 

- au Maroc, il collabore avec la monarchie autoritaire de Mohammed VI contre le droit du peuple du Sahara occidental à avoir son propre territoire, au mépris des décisions de l'ONU ;

 

= en tout, ce sont entre 4 et 7 millions d'Africains qui ont été victimes depuis les années 1960 de la politique meurtrière d'Elf-Total prête à tout pour le pétrole. Ce sont eux qu'on récompense aujourd'hui par des cadeaux fiscaux, en menant des guerres pour le pétrole !

 

La guerre continue en 2014, elle coûte très cher, au moment où on supprime de l'argent pour notre éducation : le gouvernement veut supprimer 2 milliards pour les universités d'ici 2017, il a supprimé 2 000 postes d'enseignants du primaire et secondaire à la rentrée 2014.

 

- Pour nous, un avion de chasse Rafale, c'est 150 millions. Deux fois ce qu'on demande pour notre formation pour tous les étudiants en travail social !

 

- Un missile qui s'abat sur un village africain, 300 000 € : c'est 200 étudiants qui peuvent avoir un stage pour 6 mois !

 

- Une heure de vol d'un avion de chasse, 30 000 € : le salaire annuel de 2 formateurs !

 

Dénonçons maintenant cette hypocrisie du gouvernement, de l'argent il y en a pour les formations.

 

Les revendications sont simples et réalistes :

 

- Des fonds pour notre formation : 70 millions d'€ en urgence !

 

- Gratification des stages, pas de stages non-payés : les stages doivent être gratifiés, non au bénévolat, esclavage déguisé. A terme, un stage payé à 100 % du SMIC, c'est légitime !

 

Faisons payer les grandes entreprises, favorisées par ce gouvernement

 

- Demandons la fin du CICE, du Pacte de responsabilité : 50 milliards de cadeaux aux entreprises qui doivent aller à l'éducation ;

 

- Retrait des troupes du Mali, de Centrafrique. Non à la guerre en Syrie, Irak, Libye : elles coûtent au moins 2 milliards d'euros par an, un argent qui devrait aller à la formation ;

 

La lutte continue pour obtenir des fonds pour la formation. Elle peut gagner !

 

Partager cet article

Commenter cet article