Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jeunesse Communiste Paris 15

Au lycée Buffon, la direction exclut quatre lycéens de prépa pour faire du chiffre : inacceptable !

30 Mars 2013 , Rédigé par JC Paris XV Publié dans #Education

Image1-copie-2.pngAu lycée Buffon, la direction exclut quatre lycéens de prépa pour faire du chiffre

 

Inacceptable !

 

Article-Tract pour http://jeunescommunistes-paris15.over-blog.com/

 

L'univers impitoyable de la prépa, c'est la mise en concurrence des élèves entre eux, des charges de travail démentielles, une pression difficile à vivre pour nous qui sortons à peine du bac.

 

A Buffon, cette pression, la direction l'applique sous des formes aussi inacceptables que cyniques sur les élèves en difficulté. Le but : pousser ces élèves à bout, les forcer à démissionner.

 

Des exclusions totalement illégales pour faire du chiffre

 

Après le conseil de classe de la filière MSPI (Maths/Physique/Ingénierie), la direction a chargé les délégués de dire à quatre de leurs camarades qu'ils étaient « exclus » de la prépa.

 

On est dans la plus totale illégalité. Aucune procédure disciplinaire (Conseil de discipline) n'a été prise contre eux. Normal, malgré leurs difficultés, ces élèves sont exemplaires dans leur comportement comme dans leur travail.

 

Alors, où est le problème ? Officiellement, on est trop nombreux. Une direction aussi soucieuse des chiffres aurait pu s'en apercevoir au moment des inscriptions.

 

La vraie raison est ailleurs. Dans la compétition – perdue d'avance – avec les Henri IV et Louis le Grand, il s'agit de relever le niveau de la prépa... en se débarrassant de ceux qui ont du mal à suivre les cadences infernales.

 

Le sur-effectif, c'est pas un accident, c'est un choix volontaire de la direction du lycée.

 

On devait nous aider à s'accrocher, on nous fait décrocher

 

Éliminer les plus faibles, intensifier la pression sur les plus forts : ceci n'est pas notre conception du service public de l'éducation !

 

Ces élèves n'ont pas raté leur prépa. On sait tous que le nombre de places excède souvent le nombre de candidats dans la filière scientifique. Et pour ceux qui vont à la fac, les débouchés ne manquent pas après des études scientifiques.

 

Il fallait juste s'accrocher, que la direction les aide. Mais la direction a fait le choix de les faire décrocher, de plomber leur avenir. Deux des quatre « exclus » ont déjà jeté l'éponge, les deux autres ont refusé ce chantage inacceptable.

 

Lycées, prépa, fac, même combat : une éducation d'excellence pour tous !

 

Ces élèves en difficulté ne viennent pas des grands lycées publics ou privés, ils subissent la dégradation de la qualité de l'éducation en lycée : problèmes de sur-effectif (36 par classe!), des réformes désastreuses des programmes au lycée.

 

Ils sont les héritiers de la « démocratisation » de la prépa. Notre direction veut revenir 50 ans en arrière : le lycée pour une toute petite minorité issue des milieux « favorisés ».

 

A Buffon, nous menons campagne et mobilisons pour la réintégration des quatre, pour obtenir des excuses publiques de la direction.

 

Mais nous disons aussi aux lycéens, de prépa ou non : donnons-plus de moyens à nos lycées, à nos fac, défendons une éducation d'excellence pour tous et non pas pour minorité de plus en plus réduite !

 

Pétition :

 

Ré-intégration des lycéens exclus ou menacés d'exclusion;

Fin des pressions contre les lycéens en difficulté;

 

Face aux pressions subies par plusieurs lycéens de prépa, la menace que la direction décide volontairement de se placer en sous-effectif pour pouvoir éliminer les plus « faibles », noue exigeons dès maintenant

  • La réintégration des lycéens exclus et des excuses publiques;

  • La fin des menaces, pressions, chantage contre les lycéens en difficulté, de prépa ou non.

  • La fin de la politique du chiffre en prépa, le lycée doit être une service public pour tous!

Signature à renvoyer par mail : jc.paris15@gmail.com

Pétition à renvoyer au siège de la JC 15: 130 rue Castagnary—75015 Paris

Partager cet article

Commenter cet article

Malvina 12/06/2013 11:36

En prépa littéraire à Jules Ferry il s'est passé la même chose en première année, mais pour la moitié de la promo quasiment. A la fin du premier semestre, à ceux qui étaient "en difficulté" (mais
sans problème de comportement) la direction a donné le choix d'avoir soit pas l'équivalence du semestre mais le droit de rester en prépa (en gros perdre à coup sûr une année), soit l'équivalence du
semestre s'ils acceptaient de partir en fac tout de suite.
Leur excuse c'était qu'il y avait eu une erreur au moment des inscriptions et qu'ils ont laissé trop de gens entrer, et pour cause on était plus de 50 par classe pour 30 (dont un quart venus de
l'extérieur) en deuxième année, il était donc nécessaire d'éliminer les mauvais éléments, ceux qui font baisser les chiffres, avant la fin de l'année.
Moi, au concours de l'ENS, je n'ai même pas été sous-a (malgré mon bon niveau pendant l'année)! Tant pis pour leurs chiffres. :)