Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jeunesse Communiste Paris 15

AUSTÉRITÉ, BAS SALAIRES, CHÔMAGE ET CONTRATS PRÉCAIRES

27 Septembre 2011 , Rédigé par jeunescommunistes-paris15 Publié dans #Entreprise

 

ASSEZ DE SACRIFICES, LUTTONS !

 

Dans toute l'Europe, les plans d'austérité s'enchaînent : en Grèce, au
Portugal, en Italie et maintenant en France. Salaires bloqués ou diminués,
licenciements massifs dans tous les secteurs, démantèlement des systèmes de sécurité sociale et de retraites, services publics privatisés.

Tout cela afin de satisfaire les exigences du patronat et des banquiers : sous prétexte d'une crise économique dont ils sont responsables, ils veulent obliger les travailleurs à toujours plus de sacrifices. Les jeunes, qui sont également touchés, sont appelés à manifester contre l'austérité le 15 Octobre dans toute l'Europe !

 

LES JEUNES TRAVAILLEURS EN PREMIÈRE LIGNE

 

Entre 15 et 24 ans, le chômage atteint déjà 23%, et 1 jeune sur 5 vit sous le seuil de pauvreté. Par ailleurs, on nous contraint à enchaîner les contrats précaires : CDD, intérim, stages et temps partiel subi. Alors que nous vivons déjà dans la peur du lendemain, nous sommes victimes d'une
dégradation continue de nos conditions de vie et de travail, aggravée par la montée des prix du logement.

Aujourd'hui, les patrons amplifient leur offensive. La possibilité
d'obtenir un CDI devient un luxe, les salaires sont gelés, ou pire, repartent à la baisse, et les plus fragiles sont mis à la porte. Mais pendant que nous souffrons, certains continuent de s'enrichir.
Pour la seule année 2010, les actionnaires du CAC 40, en pleine crise, et sans travailler, ont réalisé 83 milliards d'euros de profits. La France est le troisième pays du monde à compter le plus de millionnaires !

DÉFENDONS NOS DROITS, UNISSONS-NOUS

 

Tout cet argent, il doit être utilisé pour améliorer nos conditions de vie. C'est pourquoi les Jeunes Communistes agissent afin d'unir la jeunesse et les travailleurs derrière ces revendications claires et légitimes : la hausse générale des salaires, le respect des 35 heures, la conversion des emplois précaires en emplois stables, et l'interdiction des licenciements dans les boîtes qui font du profit.

Enfin, nous l'avons vu, tant que la société sera dirigée par des patrons, des actionnaires et des banquiers, les acquis que nous obtenons par les luttes seront toujours menacés. Nous souhaitons donc changer profondément de système et vaincre le capitalisme !

 

POUR LA RÉVOLUTION ET LE SOCIALISME

 

Ce changement de système, c'est la prise du pouvoir par les travailleurs : le socialisme, une société basée sur la propriété commune des entreprises et du pouvoir politique. Contrôlés démocratiquement par les travailleurs, les moyens de production et d'échanges ne seront plus soumis aux diktats de la bourse et des spéculateurs. Alors, débarrassés de ces pressions, nous pourrons construire une économie qui réponde réellement à nos besoins: emploi, transports, formation, logement, santé, etc. 

 

Partager cet article

Commenter cet article