Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jeunesse Communiste Paris 15

Rentrée des classes tragique à Gaza : 57 écoles fermées, 447 élèves assassinés par Israël - dénonçons les complicités françaises !

29 Septembre 2014 , Rédigé par JC Paris XV Publié dans #Solidarité internationale

rentree-classes-gaza.jpg57 écoles n'ont pas rouvert leurs portes à Gaza,

 

447 élèves absents, assassinés par l'armée israélienne :

 

pointons les responsabilités et complicités françaises !

 

Article pour http://jeunescommunistes-paris15.over-blog.com/

 

L'offensive israélienne contre la bande de Gaza a choqué toute personne sensible à la souffrance humaine : un peuple désarmé massacré par une des armées les plus modernes au monde. 2 000 morts côté Palestinien, dont 80 % de civils, des femmes, des enfants, des hôpitaux, écoles, infrastructures détruites, laissant Gaza dans une crise humanitaire terrible.

 

Chaque rentrée scolaire, en France, se déroule dans des conditions d'étude toujours plus mauvaises. A Gaza, cette année, la « rentrée scolaire n'aura pas lieu » pour des dizaines de milliers d'élèves.

 

57 écoles fermées, 447 élèves qui n'ont pas répondu à l'appel :

le coût humain de la guerre d'Israel contre les jeunes de Gaza

 

Israel a bombardé ou endommagé 174 écoles. 26 écoles publiques palestiniennes et 1 école des Nations unies n'ont pas ouvert en septembre 2014, parce qu'elles sont complètement détruites. 30 écoles n'ont pas pu ouvrir leurs portes non plus car des réfugiés sans-abris, dont les maisons ont été anéanties par les bombes israéliennes, se trouvent encore dans leurs locaux

 

447 enfants, adolescents n'ont pas répondu à l'appel de leur professeur ce matin car ils ont été tués par l'armée israélienne. Ils ne retrouveront jamais le chemin de l'école.

 

Tous ces morts, ces enfants, ces adolescents sont morts, victimes d'un régime qui tue pour maintenir sa domination coloniale sur des terres volées aux Palestiniens en 1948, en 1967, en 2014.

 

Le monde entier condamne la politique colonialiste d'Israel :

110 contre 7 à l'ONU pour l' « année de solidarité avec la Palestine »

 

Israel est isolé au niveau international. Il ne respecte pas les résolutions des Nations unies qui lui ordonnent de se retirer des territoires occupés au-delà des frontières de 1967, de garantir un droit au retour des réfugiés palestiniens et d'arrêter la colonisation des territoires palestiniens.

 

2014 est l' « année de solidarité avec la Palestine » selon l'ONU. Cette résolution de l'ONU avait été votée par 110 Etats du monde, 7 seulement ont voté contre (dont les Etats-unis), 56 se sont lâchement abstenus (dont la France).

 

Cette résolution était accompagnée d'un programme clair, partagé par la majorité des pays : (1) retrait des troupes israéliennes du Golan, (2) soutien aux agences de l'ONU pour les droits du peuple palestinien, (3) condamnation de la politique de colonisation israélienne en territoire occupé, (4) dénonciation de l'occupation de Jérusalem-est.

 

La collaboration économique, militaire, politique de la France avec Israel

 

Il est faux que nous ne pouvons rien faire en France pour soutenir la lutte du peuple palestinien contre son oppresseur israélien. Au lieu de déclarations de solidarité abstraites, luttons ici d'abord pour dénoncer l'hypocrisie de la France, complice et responsable aussi du massacre.

 

En novembre 2013, François Hollande s'est rendu en Israël pour dire que « la France a toujours été du côté d’Israël », qu'Israel est un modèle de « démocratie ».Cette démocratie-là, c'est l'apartheid !

 

La France collabore à ce régime d'apartheid sur le plan militaire. Rappelons qu'en 2011, la France avait acheté pour 500 millions d'euros de drones (avions sans pilote) israéliens, qu'en 2009 on avait retrouvé sur certains missiles lancés sur Gaza des inscriptions « Made in France » qui prouvent que la France fournit Israël en armes !

 

Elle collabore aussi sur le plan économique. Des grandes entreprises françaises comem Veolia, Alstom, Bouygues, Orange ou la banque Dexia sont tous impliqués dans des projets de colonisation israéliens : construction du réseau électrique dans les colonies, finalement et construction des complexes immobiliers, réalisation du tramway d'apartheid de Jérusalem

 

Elle collabore aussi à l'échelle de l'Union européenne (UE)qui a signé en juillet 2012 un accord de coopération dans 60 programmes, 15 domaines dont des secteurs stratégiques et hautement politiques : coopération policière (Europol), judiciaire (Eurojust), spatial (ESA), militaire enfin avec le domaine de la « sécurité maritime et aérienne ».

 

L'UE est le premier partenaire commercial d’Israël (1/3 de ses importations, 30 % de ses exportations), 11 des 20 principaux fournisseurs d'armes à Israël sont de l'UE.L'Allemagne a même fourni cette année 4 sous-marins nucléaires à Israël !

 

La lutte contre le sionisme et l'anti-sémitisme est un seul et unique combat

 

Notre gouvernement collabore activement avec la politique d’Israël. Il n'assume pas sa position internationalement, préférant s' « abstenir » sur le vote de solidarité avec la Palestine à l'ONU. Il a peur d'un mouvement de solidarité en France,c'est pourquoi il a interdit des manifestations cet été qu'il présente comme « des manifestations anti-sémites » car « contre Israel ».

 

Refusons la perfide opération de décrédibilisation de l'anti-sionisme assimilée à l'anti-sémitisme, notre condamnation du sionisme s'alimente de la condamnation de toute forme de racisme et d'anti-sémitisme !


 

Dans l'histoire, sionistes et anti-sémites ont souvent collaboré de façon fructueuse.

 

C'est l'Allemagne nazie entre 1933 et 1939 avec le projet coordonné avec les associations sionistes de déportation des Juifs en Palestine, ce fut le cas de l'Afrique du sud d'apartheid gouvernée par les anti-sémites et pro-nazis du Parti national, premiers alliés de l’État d’Israël en 1948 !

 

Aujourd'hui, encore bon nombre de Juifs courageux refusent de cautionner la politique d’Israël, c'est le cas en France mais aussi en Israël.

 

Ils sont des dizaines de jeunes juifs, parfois communistes, à refuser de servir dans l'armée coloniale israélienne. On pourrait citer le cas de la jeune femme Omer Goldman qui en 2008, à 18 ans, à refuser de « participer aux crimes de guerre commis par son pays ».

 

Au début du mois de septembre, 350 survivants juifs et descendants de victimes du génocide nazi ont signé un texte condamnant l'assaut israélien contre Gaza déclarant « Plus jamais ça (le génocide contre les Juifs), c'est plus jamais ça pour quiconque, y compris les Palestiniens ! »

 

« L'anti-sémitisme est le socialisme des imbéciles », disait le dirigeant socialiste allemand du XIX ème siècle August Bebel. Une phrase toujours aussi juste. Ne nous laissons pas manipuler par ceux qui voudraient nous diviser !

 

En Israel et en Palestine, un seul parti lutte pour unifier Juifs et Arabes dans la lutte contre la guerre, contre l'occupation israélienne, pour une paix juste en Palestine : c'est le Parti communiste.

 

Nous, en France, nous pouvons peser autour de revendications simples, celle que propose la Jeunesse communiste :

 

  • boycott des produits israéliens en France pour forcer Israel à changer sa politique ;

 

  • désinvestissements des entreprises françaises participant à la collaboration avec les projets de colonisation. Les grands groupes français ne doivent pas participer à cette entreprise inhumaine, pas en notre nom !

 

  • sanctions internationales contre Israel, passant d'abord par l'arrêt de la coopération entre la France (et l'UE) et Israel ;

 

  • et surtout, rejet de toute forme de colonialisme, de racisme et d'anti-sémitisme. Unité entre tous ceux qui veulent une paix juste en Palestine sur les principes reconnus internationalement : retrait des troupes d'occupation israélienne, arrêt de la colonisation, reconnaissance d'un Etat palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale.

 

 

Vive la Palestine libre ! vive la lutte de tous ceux, Juifs, arabes, qui luttent pour une paix juste et une co-existence là-bas qui passe d'abord par le respect des droits nationaux du peuple palestinien ! Luttons ici et maintenant pour dénoncer et combattre notre pouvoir complice des crimes commis en Palestine, rejoins la Jeunesse communiste pour porter cette lutte !

Partager cet article

Commenter cet article